Petit conte de Pâques


Avril 2020, nous sommes en plein confinement à cause de ce fichu virus, et notre aérodrome n'échappe évidemment pas aux restrictions. Mais horreur, certains aéroclubs sont devenus des supermarchés vendant uniquement du papier toilette, les lieux sont bondés de zombies, et nos pauvres DR400 (et autres appareils) sont menacés d'être convertis en caisses enregistreuses!


Il parait que l'excès d'achat de papier toilette transforme les gens en zombies...


Fort fâchés de cette scandaleuse situation, nous élaborons l'opération "Save The Tagazous" avec un groupe d'irréductibles pilotes.





La première mission consiste à convoyer les avions dans un lieu plus sûr. Elle est planifiée durant l'apéro par Tom, spécialiste de l'observation des satellites. Il nous annonce qu'une livraison de carburant 100LL caché dans une fausse comète est attendue.


Son plan: nous déguiser en satellites, pour graviter autour des avions afin de tromper l'ennemi, tandis qu'il récupère la cargaison. Nous pensons qu'il se moque de nous, mais face à son air sérieux, et personne ne proposant de meilleure idée, nous appliquons sa technique de diversion. Celle ci se révèle étonnamment efficace, car évidemment, les zombies étaient au bar depuis bien plus longtemps que nous...





Quelques instants plus tard, le 100LL est intercepté. Nous nous dépêchons de faire les pleins. Juste avant de démarrer les moteurs, Laura s'aperçoit qu'un cubi de 5L de rosé, confondu avec un bidon de carburant, a été versé dans le réservoir d'un avion. Mais alors, QUI a bu l'essence?


Nous ne tardons pas à le savoir. Paul-Antoine, sensible aux effets du 100LL, essaie de décoller sur la piste 05-23, mais celle ci ayant été métamorphosée en champ de pommes de terre, il ne parvient pas à accelérer, et notre instructeur Fifi aidé de Cécilia et Thibaut l'interceptent à temps.



Je comprends mieux pourquoi l'ATIS annonce parfois "attention, rosé sur la piste"


L'incident est rapidement clos, et nous nous reportons sur la piste 10-28, plus praticable. Point d'attente 10, essais moteurs effectués, nous sommes prêts à nous aligner pour décoller.


Quand soudain, BKN000 V0: un épais brouillard s'installe alors qu'il faisait CAVOK (grand beau temps)... Ce n'est pas normal, et nous nous inquiétons, sachant qu'il nous est impossible de décoller dans ces conditions... Gaby sort de Kilo Fox (un de nos avions, un DR400) pour enquêter sur la situation, mais elle disparait rapidement de notre champ de vision. Où est-elle donc passée??!! Et d'où vient ce brouillard!!?!?!??


Nous entendons Gaby crier, et je tente de me diriger en direction du cri, très inquiète comme le reste de notre équipe...

Nous entendons soudain un son puissant et étrangement familier. Le brouillard se dissipe comme par enchantement. Mais oui! C'est bien évidemment le Rafale de Pâques à la rescousse! Il largue quelques oeufs pour détourner l'attention de l'ennemi, nous permettant ainsi de sauver Gaby d'un zombie qui tentait de lui croquer coude gauche.


Nous regagnons nos appareils, et, sur la fréquence radio, remercions notre ami (qui nous promet d'enquêter sur l'origine de ce brouillard suspect) avant de décoller vers notre destination, un aérodrome sans zombies. Nos avions sont sauvés, et pourront ainsi aider le mois d'avril à ne pas se découvrir d'un fil, et le mois de mai à faire ce qu'il nous plait.



Crédits photo d’origine: Marty


(Scénario: Mi et Tom - Texte et photos: Mi)





© by Mad Madssen.