Stage voltige


Après mon premier vol en Cap 10 sur Charlie Charlie (cf post antérieur), puis un second, puis un troisième, j'ai très envie de continuer à apprendre la voltige, dans le but d'améliorer mon pilotage, ma confiance en vol, et bien sûr (surtout?) par pur plaisir...

Me voilà donc inscrite pour 4 jours de stage voltige à Montluçon.

LES VOLS

J'effectue entre 1 et 3 vols par jour (selon ce que la météo permet), d'environ 20/25 minutes, m'arrêtant uniquement à cause des menaces de mon estomac qui apprécie moins que moi de voltiger (je tiens à ne jamais dépasser le stade "légère nausée qui passe rapidement"). Il parait qu'avec l'accoutumance, ce genre de désagrément finit par disparaitre... j'ai hâte!

Au sol:

- diriger le Cap10 et son train classique n'a rien à voir avec le maniement de mon habituel DR400 et son train tricyle: l'avion part TRES facilement sur le côté, ça surprend au début, et il faut être beaucoup plus vigilant et précis sur les palonniers pour le maintenir en ligne droite

(au début ça fait ça, ensuite on comprend rapidement le "truc")

- au décollage (nous décollons sur une piste en dur), la différence avec la piste en herbe est frappante, j'ai donc du mal à maintenir une trajectoire droite une fois l'avion mis en ligne de vol* (=moment où l'on lève la roulette de queue pendant le décollage)

- j'ai pu faire mes mes premiers atterrissages sur l'herbe en train classique, sans que l'instructeur ne touche aux commandes, je suis assez contente, même si c'est encore irrégulier (c'est pratique d'avoir 2 revêtements différents sur un même terrain)

En l'air:

- on fait des virages plus inclinés qu'en DR400, c'est chouette (virage standard vol à plat: 30°, virage standard voltige: 60°), l'avion est très maniable, il faut très souvent mettre du pied à droite pour corriger les effets moteurs

- j'ai majoritairement travaillé les boucles (loopings) et renversements (plus difficiles que la boucle), puis le rétablissement tombé en fin de stage (cette nouvelle figure me plait bien)

(contrairement au dernier schéma, cette figure, comme les autres, commence en palier et non en descente)

- mes instructeurs Jacques N et Régis ont des méthodes légèrement différentes, et j'ai apprécié voler avec mes deux instructeurs.

(j'adore cette vue!)

- faire attention à bien rester dans le box n'a pas l'air évident, mais j'apprendrai

- la plupart de mes vols se feront dans la zone située à la verticale Vmx... détail amusant, on distingue bien l'avion militaire (échoué près de la piste il y a plus de 50 ans, suite à une mission des services secrets qui s'est terminée de manière peu discrète), c'est fun!

(vue depuis le box situé verticale Vmx - montage photo, image google maps)

L'AMBIANCE

Je retrouve quelques personnes qui étaient présentes à la coupe Nord Voltige (où j'étais assistante juge l'année précédante), et rencontre de nouvelles têtes aussi... Il y a des pilotes de tous niveaux, des débutants comme moi, jusqu'aux champions.

Nous prenons les repas ensembles, l'ambiance est très conviviale et familiale.

Nous sommes quasiment autant de femmes que d'hommes, chose peu commune dans le domaine de l'aviation.

Je suis globalement ravie de ces belles rencontres.

CONCLUSION

Très belle expérience qui en valait le coup (et coût), à renouveler avec grand plaisir!

(photo et bisous par Pascaline)


© by Mad Madssen.